AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Avec : Park Chan Yeol
Copyrights : O'Daim

Âge : 23 ans
Infos de naissance : 27/11/1992 à Séoul
Etudes/Boulot à mi-temps : Design graphique / vendeur+prof au Music Beats

Âme sœur : Lee Hyun Soo

Animaux domestiques : Un chat (Milka)
Papiers : Présentation || liens

www feat Min Joon
+ à savoir : Jae Yul (frère)
Eun Ji (amie proche)
Min Joon (frère de coeur)
Hyun Soo (admirateur secret ?)
Ji Nah (ex), Se Nah (sa soeur)
Im Kyu (connaissance)
Chan Soo
Park Chan Yeol
MessageSujet: Memories, feelings, music. [Chan & Soo] Lun 10 Aoû - 13:41

Memories, feelings, music

Les rues sont bruyantes à cette heure-ci, et je déteste ça. Elles sont pleines à craquer, et nous sommes au moins une centaine à chaque passage pour piétons. On se bouscule, se donne des coups, mais tout ceci est normal. Plus d'excuses, plus de regards désolés. Les gens sont si égoïstes, chacun sa vie, chacun sa route, les autres ne sont là que pour avoir leur lot de problèmes à leur tour.

Lorsque la sonnerie du feu de signalisation qui indique que le petit bonhomme est vert retentit au dessus de nos têtes, je suis la foule, sans marcher trop vite ni trop lentement. J'ai l'impression d'être un mouton et que si je fonctionne autrement des autres, je vais me faire tirer dessus. Je pousse un franc soupir et lance un regard noir à un homme d'affaires qui me pousse volontairement pour que j'avance plus vite, et il retire sa main comme s'il venait de toucher un fantôme. Je me concentre de nouveau sur mon chemin, et quitte la principale pour en prendre une plus petite. Personne n'aime emprunter les ruelles sombres, des gens peu fréquentables y traînent souvent, et le noir effraie même les plus courageux. D'une certaine façon, lorsque l'obscurité m'enveloppe, je me sens plus dans mon élément, plus serein et moins stressé de me faire piétiner par une foule robotique.

Je regarde l'heure sur ma montre en plissant les yeux à cause de la faible luminosité des lieux, et remarque que j'arriverai en avance de dix minutes si je prends le temps, et d'un peu plus d'un quart d'heure si je me dépêche. Je décide de ne pas me précipiter, et, en route, je reconnais une vieille connaissance. Il me dit qu'il a apprit toutes les tragédies qui se sont passées dans ma vie depuis le collège, et je lui réponds d'un faible hochement de tête. Parce qu'il ne s'imagine certainement pas à quel point je suis pitoyable sous mes airs de dur à cuir. Les psy disent que c'est un moyen de défense, que je me protège de cette manière, et ils ont sans doute raison.

Nous discutons quelques minutes encore, lui me racontant sa vie et ses passes difficiles, moi l'écoutant seulement, parce que je ne sais pas quoi dire, parce que je n'ai pas envie de parler de moi. Puis j'écourte l'échange en lui disant que je vais arriver en retard au boulot juste avant de lui donner mon numéro. C'est quand même un mec chouette et sympa, même s'il traînait dans des trucs pas nets avant. Il m'a même dit qu'il s'était rangé, parce qu'il a une relation depuis quelques temps et qu'il l'aime tellement qu'il a voulu être un mec bien. Si « l'amour » l'a changé, alors tant mieux pour lui.

Je continue donc mon chemin, finissant le morceau de la ruelle avant de bifurquer sur ma droite. Dans trois rues, j'arriverai près de Music Beats. Cependant, la voix de mon vieil ami me fait tourner la tête afin de voir ce qu'il fait. Il a toujours été du genre à aimer embêter les plus faibles, mais pas au point de les battre non. Lui ce qu'il aimait, c'était juste les intimider quelques minutes, avant de les laisser filer. Il trouvait ça amusant. Chacun son divertissement. La lumière de l'intersection caresse mon visage alors que je regarde la scène, mais la bouille de ce petit être me rappelle quelqu'un sans que je ne sache qui. Peut-être l'ai-je déjà croisé par hasard … Ses regards se dirigent vers moi, suppliants que je vienne l'aider. Je ne sais pas ce qui me pousse à y aller, à retourner près de ces personnes, mais après un soupir, je lâche :
« C'est bon, je le connais. »
Or, ce n'est absolument pas le cas.

O'Daim

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avec : Byun BaekHyun (exo)
Copyrights : Seangmin

MessageSujet: Re: Memories, feelings, music. [Chan & Soo] Dim 23 Aoû - 11:21
C'était une journée un peu comme toutes les autres. Ou du moins elle avait commencé comme les précédentes. C'était seul qu'il s'était réveillé, seul qu'il avait déjeuné et seul qu'il avait décidé d'aller se promener pour au moins quitter cette maison bien trop grande et vide pour lui. Ses parents eux n'étaient que des fantômes rarement de passage dans sa petite vie monotone et le jeune homme y était maintenant habitué. Il avait abandonné l'espoir qu'un jour, l'un de ses géniteurs lui donnerait un tant soit peu d'amour. Après tant d'années, c'était juste impossible. Pourtant lui, il était fait pour aimer, il était plus que prêt pour l'amour. Lui il en avait tellement à offrir. Malheureusement personne ne semblait en vouloir de sa part, et encore moins vouloir lui en donner et ça..ça le bouffait.

Un soupire franchit la barrière de ses lèvres rosées et il prit la direction du parc, ses petites mains enfouies dans les poches de sa veste. Il devait arrêter de penser à ce genre de choses et plutôt faire attention à ce qu'il faisait avant de se ramasser pitoyablement. Il était bien trop maladroit pour son bien et était bien capable de trébucher à cause de ses deux pieds gauches. C'est alors qu'il releva la tête pour voir un peu où il allait qu'il remarqua qu'il avait été sur le point de marcher sur la route sans s'en rendre compte. De justesse il s'arrêta et avança jusqu'au passage piéton en se maudissant d'être aussi tête en l'air. Pas qu'il manquerai a quelqu'un si jamais il se faisait accidentellement écraser mais..il voulait quand même savoir ce que la vie lui réservait avant qu'il ne trépasse. Dans tous les cas il espérait un réel revirement alors il devait rester attentif. Il retira donc un de ses écouteurs de son oreille et fixa son regard face à lui, cessant d'admirer le bitume pour balayer le groupe de personnes afflué de l'autre côté de la route, attendant comme lui le signal pour traverser. Et c'est là qu'il le vit. Au même moment où la petite voix robotique annonça qu'ils pouvaient enfin avancer, il remarqua cet homme qui dépassait bien tous les autres d'une bonne tête et qui à présent marchait dans sa direction. Etait-ce un mirage ? Ses yeux ne pouvaient dans tout les cas se détacher de cette silhouette longiligne qui paraissait bien familière a son cœur. C'était bien lui, il n'y avait pas de doute possible. Lui qu'il n'avait pas pu se résoudre à oublier. Il ne l'avait pourtant vu qu'une seule fois dans sa vie mais il y a de ces rencontres qui marquent.

Le cœur battant et un sourire bienheureux sur les lèvres, Hyun Soo ne parvenait plus a bouger. Il voyait son sauveur avancer vers lui, comme au ralenti ne se souciant qu'à peine des personnes qui râlent contre lui et le bousculent parce qu'il est « en plein milieu ». Enfin à cet instant plus rien d'autre ne compte si ça ne concerne pas ce grand brun aux traits harmonieux qui approche, approche, approche et...passe à côté de lui sans même le remarquer. « Ah.. » souffla le plus petit, les larmes lui montant aux yeux. Il ne lui avait même pas porté un seul regard...Il était passé à moins d'un mètre de lui..mais rien. C'était évident, cette histoire remontait à des années. Chanyeol ne devait même pas se souvenir d'avoir aidé un petit lycéen insignifiant dans le passé. Alors se souvenir de son visage qu'il avait sûrement à peine pu entrevoir cette nuit-là...N'empêche qu'il avait espéré l'espace de quelques secondes qu'il le reconnaisse, qu'il lui sourit et cette constatation serra son pauvre cœur qui s'était accroché bien trop vite à ce garçon. Refrénant la larme qui menaçait de tracer son chemin sur sa joue ronde, Hyun Soo se tourna pour voir le garçon s'éloigner rapidement de lui. Allait-il réellement le laisser partir comme ça ? Après tous les efforts qu'il avait fourni pour le retrouver ? Non. Non, non, non et non. Il ne se souvenait pas de lui ? Tant pis. Il voulait quand même essayer de le connaître.

Hyun Soo souffla un bon coup et se mit à courir pour rattraper le géant, ne lâchant pas une seconde sa silhouette du regard. Une fois à une distance raisonnable du brun, le plus petit stoppa sa course pour reprendre un rythme de marche et continua sa filature sans se soucier des rues plus ou moins malfamées que Chanyeol lui faisait emprunter. Non lui tout ce qu'il voyait c'était son sauveur non loin de lui. Il essayait de trouver le courage de l'aborder et ce qu'il pourrait bien lui dire après l'avoir interpellé. Ce qui n'était déjà pas évident vu sa timidité presque maladive. Et ça l'était encore moins quand un autre homme vint à sa rencontre pour lui parler. Inquiet qu'on puisse le voir, le jeune homme se cacha derrière le mur de la rue perpendiculaire à celle où se trouvait les deux garçons et attendit qu'ils finissent de discuter pour ensuite revenir à la poursuite du grand brun, faisant attention a ne pas avoir l'air trop suspect, marchant le plus nonchalamment possible. Cependant il aurait du se douter qu'un garçon dans son genre, aussi frêle et délicat physiquement, ferait tâche dans ce genre d'endroits et qu'il ne serait pas tranquille bien longtemps. En effet, celui qui semblait être l'ami de Chanyeol l'avait hélé et s'approchait maintenant dangereusement de lui, faisant le plus jeune se tasser piteusement et tristement. Il avait perdu de vue Chanyeol. A cause de ce type, il n'aurait peut-être plus jamais l'occasion de le revoir..si jamais il sortait de là indemne évidemment. Et là il en doutait un peu. L'autre ne semblait pas être un doux petit agneau au contraire. Déglutissant, Hyun Soo tenta son regard de chiot pour attendrir le garçon et se mordit la lèvre. « Dé..Désolé mais..je dois v-vraiment partir.. » tenta-t-il presque désespérément, le cœur battant et les membres tremblants. Il risqua un regard au bout de la rue, esperant fuir rapidement et manqua de sursauter en apercevant Chanyeol qui regardait dans leur direction. Sans réfléchir, il lança un regard suppliant au garçon alors que l'autre devenait de plus en plus menaçant. Allait-il le frapper ? Machinalement le plus petit des trois recula peureusement vers le mur, se recroquevillant un peu sur lui-même en mordant plus violemment sa lèvre jusqu'à ce qu'une voix grave se fasse entendre. Tout de suite, Hyun Soo se redressa et osa relever son regard vers Chanyeol qui revenait sur ses pas. Il était intervenu..une nouvelle fois pour l'aider. Lui-même n'y croyait pas.

Totalement muet et immobile, le jeune garçon manqua d'écarquiller les yeux quand l'inconnu se mit à lui sourire en présentant vaguement ses excuses avant de partir comme si de rien n'était. « M-merci.. » articula l'étudiant en architecture pour Chanyeol, s'approchant timidement de lui. Puis il se souvint des mots qu'avait employé le plus grand pour l'aider et le doute s'installa en lui. Le reconnaissait-il vraiment ou avait-il juste dit ça pour éloigner son ami ? Il espérait tellement que l'autre se souvienne de lui. « Tu..me connais ? » Osa le plus petit, penchant la tête pour pouvoir admirer les traits de son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Memories, feelings, music. [Chan & Soo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mika nominé aux NRJ Music award 2012 !
» Site Internet de Val' Music (Valanjou - 49)
» Visite du FOLK MUSIC CENTER - Claremont, Californie
» Robbie au NRJ Music Awards
» Music man reflex!!! summer namm 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Athena Project :: New little Seoul :: Centre ville :: Music Beats-