AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Avec : Yoon Joo Sang
Copyrights : M. San

Âge : 66 ans
Infos de naissance : 25/06/1949 à Séoul
Âme sœur : Séoul

+ à savoir : PNJ (personnage non joueur). N'est utile que pour les events, l'administration du forum et les messages importants.
M. Le Maire
M. San
MessageSujet: II. Contexte Sam 18 Juil - 18:01

What is the Athena Project ?
Progressivement, les mondes politiques, économiques, technologiques, et les autres, se cassaient considérablement la figure. Sur plusieurs années, des statistiques avaient été faites, constatant alors que la population ne pouvait plus se permettre de concevoir les futures générations. Le taux de mortalité était d'abord stable, mais en comparaison, le taux de natalité ne faisait que baisser, frôlant presque le 0. Une solution fut trouvée et appliquée peu de temps après une réunion du gouvernement. C'était un projet bien compliqué, et beaucoup d'argent brûla mais lorsque cela concernait l'humanité et son extinction, plus personne ne comptait.

L'Asie était la plus touchée à cette époque, l'année 2005 se révélait être catastrophique pour tout le monde. La nourriture devenait trop chère, les énergies également, et les loyers augmentaient énormément. Beaucoup de familles ne tinrent pas le coup, tout comme énormément de commerces, et tous disparurent ou s'éteignirent. Il fallait faire quelque chose, éviter des morts inutiles, construire un avenir meilleur, faire briller à nouveau l'image des pays. La décision prise fut efficace pour plusieurs nations.

Le gouvernement sud-coréen décida de faire passer son peuple avant le reste, et fut le premier à mettre en place le projet « de repopulation », nommé « Athéna ». Les quartiers populaires de Séoul, de Busan et des villes les plus importantes n'existaient presque plus. Gangnam avait été le quartier le plus huppé et le plus connu. Aujourd'hui, il n'est que le souvenir d'une vie passée. On réduisit alors à néant des morceaux entiers de villes, de centres commerciaux, de rues autrefois animées et lumineuses, pour construire d'immenses cités pavillonnaires afin de concrétiser le projet du gouvernement. Après seulement dix ans, tout était en place. Une nouvelle vie allait pouvoir commencer, enfin.

Un message fut adressé aux personnes du monde entier. Si l'on ne pouvait pas sauver des familles entières, il fallait aider les foyers futurs. On pensa alors à tout : l'homosexualité n'était plus un tabou et on allait même aider les couples à pouvoir avoir des enfants. Si l'on retirait les homosexuels du tableau, il ne serait que plus long ou compliqué de se remettre sur pied, et c'est pour cela qu'ils furent considérés comme de véritables atouts pour la reproduction.

Sur les télévisions des villes, sur les immeubles, dans les établissements scolaires, et les commerces encore debout, il fut diffusé un discours du représentant du pays afin d'expliquer dans quelles conditions se ferait leur avenir. Une fois par jour, les chaînes locales affichaient ce message, afin d'être sûr que tout le monde pouvait le voir. Une fois la date des inscriptions prononcées et le jour J arrivé, ce fut un véritable succès. La Mairie du nouveau Séoul était pleine.

« Notre monde court à sa perte. Les anciens comme les plus jeunes peuvent s'en rendre compte. L'économie ne fonctionne plus, les enfants ne naissent plus et il devient de plus en plus difficile d'entrer dans le monde des adultes par soi-même. C'est pour cela que je fais appel à vous, enfants du futur. Rejoignez le programme « Athéna » et construisons, ensemble, un avenir meilleur. »

Dans ce programme, énormément d'avantages poussaient les jeunes à y participer. Pour une durée de douze mois, les « enfants » âgés de 18 à 30 ans, étudiants ou non, salariés ou non, seront envoyés dans une maison, laquelle accueillerait 3, 4 ou 5 personnes, qui devront apprendre à vivre ensemble et s'entendre. Le gouvernement se chargera des loyers et des factures afin de ne pas donner trop de contraintes au projet. En contrepartie, les tâches ménagères, la nourriture et tout ce qui concernera le foyer et les dépenses diverses des membres, évidemment, ce sera au frais des jeunes. Les maison sont modernes, souvent spacieuses et aérées, meublées, comprenant tout le nécessaire pour une vie confortable. Les étudiants pourront alors continuer leurs cursus scolaire, alors que les salariés déjà placés se contenteront de vivre leur vie tranquillement, en attendant de trouver l'amour. Quant aux personnes qui ne réussissaient pas à s'en sortir, on leur trouvera un job : les nouvelles boutiques auront besoin de tourner, et le pays de vivre à nouveau. Ce sera au bout d'un an que les équipes de « roomates » seront révisées. Non seulement pour diversifier les rencontres, mais aussi pour augmenter les chances que les jeunes trouvent l'amour.

Si le gouvernement avait d'abord pensé à former des couples au hasard, les obligeant ainsi à concevoir des descendances, on l'oublia bien vite. Chaque enfant à besoin de l'amour de deux parents qui s'aiment, et pour qu'il se développe bien, on décida de laisser faire la nature et le temps. Les changements se feront tous les ans, à la même date et pour toutes les personnes du projet « Athéna ».

Aujourd'hui, 2015. C'est une première année pour tout le monde. La première année du projet ne va pas tarder à commencer, alors que les équipes de jeunes se forment déjà sur les listes du gouvernement. Chacun recevra une lettre à l'endroit où il vit actuellement, comprenant l'adresse et la date à laquelle les jeunes devront emménager dans leur nouvelle maison. Aucun retard ne sera permis, sinon, les personnes convoquées pourront oublier la chance qui leur aura été donnée. Aucun membre de la maison n'aura d'informations sur les autres, mais il n'est pas impossible que deux des résidents se connaissent déjà. Après tout, le Gouvernement ne connaît pas leurs relations.

Les courriers ne devraient pas tarder à être envoyés, tenez-vous prêt. L'aventure, n'a pas encore commencé.

O'Daim

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athena-project.forumactif.org

II. Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» I. Contexte
» Playlist (29)
» Génération Woodstock
» Hound Dog Taylor And The Houserockers (1971)
» François Couperin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Athena Project :: Welcome here :: Bibliothèque administrative-